Convocation de Cellou par la CRIEF : « puisqu’il veut laver son honneur, il doit s’y rendre » (Francis Haba)

il y a 1 mois 108
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Après l’audition et l’inculpation de plusieurs anciens dignitaires du régime condé, la CRIEF poursuit sa démarche et annonce la convocation de Cellou Dalein Diallo, ancien ministre des transports sous le régime conté pour une affaire d’enrichissement illicite et de détournement de deniers publics.

Joint à cet affet, Francis Haba membre de l’ANAD dit être étonné que cette convocation intervienne en ce moment.

« Personnellement, je suis étonné de voir le président de l’ANAD convoqué maintenant, étant donné qu’il y a beaucoup d’autres dossiers brûlent, comme des dossiers de crimes de sang, de crimes économiques très récents et frais sur lesquels je pense que la CRIEF devait assez rapidement ouvrir des enquêtes pour situer les responsabilités. Cela dit que le président Cellou Dalein Diallo que je connais personnellement qui est un homme attaché à la loi et à la bonne gouvernance mais surtout à la justice s’y rendra », a-t-il indiqué.

Plus loin, Francis Haba a invité Cellou Dalein à se présenter à la CRIEF le jour de sa convocation pour laver son honneur une bonne fois pour toute.

« Lorsque le CNRD nous avait invité au palais du peuple, nous avions au sein de l’ANAD rédigé un mémorandum important relatif à la gestion de la transition et au chronogramme de la transition ou nous avions recommandé à la junte, d’élucider les crimes de sang et économiques, d’en faire une priorité. Mais quand on regarde en profondeur ce dossier relatif à la vente d’air Guinée, le ministre de l’économie et des finances et celui qui a acheté l’engin on tous dit, que la vente s’inscrivait dans un processus de désengagement de l’Etat dans la sphère de l’industrie et donc, le président Dalein Diallo puisqu’il dit qu’il voudrait laver son honneur et que le peuple sache qu’il a toujours eu l’habitude de travailler honnêtement de façon loyal pour le pays, il devrait répondre à la convocation », a-t-il lancé.

Hadjiratou Bah

Articles similaires

Lire l'article en entier