Construction de la route Labé-Mali : le CNT autorise la ratification de l’accord-cadre avec la BID

il y a 1 mois 51
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

A l’occasion d’une plénière ce mercredi 18 mai, les conseillers du CNT ont autorisé la ratification de l’accord-cadre entre la République de Guinée et la Banque Islamique de Développement dans le cadre de la construction de la route Labé-Mali longue de 107 km.

Cet accord-cadre est subdivisé en deux et le cout du projet de construction s’élève à 159,560 millions d’euros. Il s’agit d’un accord-cadre de vente à tempérament pour quatre-vingt-huit millions cinq cent cinquante mille euros (88.550.000) sur le budget 2021 de la BID et d’un accord de vente à tempérament pour soixante-onze millions dix mille euros (71.010.000) sur le budget 2022 de la BID.

Cet accord est adopté par le CNT après d’intenses débats entre les conseillers des deux commissions (commission affaires économiques et du développement durable et celle du plan, des affaires financières et du contrôle) et les cadres des différents départements ministériels concernés.

La durée de réalisation de ce projet est estimée à 4 ans. Dans le cadre de sa mise en œuvre, la route a été divisée en trois lots répartis entre deux phases pour faciliter l’obtention des financements ainsi qu’il suit :

– Phase 1 comprend deux (2) lots :

  1. a) Lot 1 : Labé-Sarèkaly (38km) ;
  1. b) Lot 2 : Sarèkaly-Yembèring (31km)

– Phase 2 comprend se compose du lot 3 de Yembèring à Mali (38km).

Caractéristiques techniques de la route Labé-Mali

– Une chaussée de 7 mètres de large ;

– Un revêtement en béton bitumineux d’une épaisseur de 6cm ;

– Un accotement de 1,5m de part et d’autres ;

– Une couche de base en grave concasse de 0/31,5 de 20 cm d’épaisseur ;

– Une couche de fondation en latérite de 20 cm d’épaisseur ;

La durée de remboursement de cet accord de prêt est de 20 ans avec 4 ans de grâce accordés à la République de Guinée.

Selon les ministres des transports et des finances, toutes les personnes impactées par la construction de cette route seront indemnisées.

MohamedNana Bangoura

Articles similaires

Lire l'article en entier