Consolidation de la paix en Guinée : la 4ème assemblée générale de la CNPG, tenue à Labé

il y a 5 mois 136
CONTACTEZ info@lekaloum.com

La Coalition nationale pour la paix en Guinée (CNPG) a tenu sa quatrième générale élective du 18 au 20 juin 2020, à Labé. La rencontre a permis notamment de réviser les textes régissant l’organisation et de renouveler ses instances dirigeantes, a constaté Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Organisée au siège du Programme Démocratie Sans Violence-la Baïonnette intelligente (DSV-BI), à Labé, cette assemblée générale a mobilisé 28 participants, venus des 7 régions administratives du pays et de la zone spéciale de Conakry. Les travaux ont porté sur la révision et l’adoption des statuts et du règlement intérieur de la CNPG, le rappel de quelques principes du Code de bonne conduite des acteurs de la paix et le renouvellement des instances du réseau (le conseil d’administration et le commissariat aux comptes).

A l’issue du vote, un conseil d’administration de neuf membres a été élu pour un mandat de trois ans. Il est dirigé par Binko Mady Kaba qui devient le quatrième président de la Coalition nationale pour la paix en Guinée. Après avoir remercié les membres de la CNPG pour la confiance placée en sa personne et les partenaires qui accompagnent la coalition dans ses activités, le nouveau président a dit mesurer la portée de la mission qui lui est confiée. Et il sollicite le soutien de tous les acteurs concernés pour l’atteinte des objectifs de l’organisation.

Binko Mady Kaba, 4ème président de la Coalition nationale pour la paix en Guinée

« Vous comprendrez que je mesure déjà la portée d’une telle confiance dans un contexte où le programme DSV-BI s’est résolument engagé, auprès de la CNPG, à relever les défis majeurs du travail de la paix et de la démocratie en Guinée. J’implore l’appui d’Allah le Garant de la paix, sollicite la poursuite de l’appui du programme DSV-BI ainsi que le soutien de vous, toutes et tous, acteurs et actrices de paix de notre grand réseau pour nous permettre, mon équipe et moi-même, à mener à bien l’exaltante mission confiée afin de mériter davantage votre confiance », a déclaré Binko Mady Kaba.

Mamadou Kaly Diallo

De son côté, le responsable du bureau du Programme Démocratie Sans Violence-la Baïonnette intelligente (DSV-BI) à Conakry, s’est réjoui du bon déroulement de cette assemblée générale. Mamadou Kaly Diallo salue aussi le respect du principe de l’alternance à la tête de la CNPG qui, selon lui, est un gage de paix. « Il faut rappeler que cette assemblée générale a abouti à l’élection du 4ème président de ce réseau depuis sa mise en place, en 2010. Ça veut dire que la culture de l’alternance est effective au niveau de ce réseau d’acteurs de la paix.

Et notre ambition, en tant que Programme Démocratie Sans Violence-la Baïonnette intelligente, c’est de contribuer à aider la Guinée dans la construction d’un véritable Etat de droit sans violence. Et l’Etat de droit ne peut se construire que dans le respect des règles et des principes démocratiques. Et dans ces règles et des principes démocratiques, la culture de l’alternance est le fer de lance de toute démocratie effective. Donc nous sortons de cette assemblée générale satisfait, mesurant bien entendu les défis qui nous attendent.

Parce que vous savez, le champ d’action de ce réseau, c’est la prévention, la gestion et la transformation des conflits en République de Guinée. Et vous n’êtes pas sans savoir que, compte tenu de l’ethno-stratégie et de l’impasse socio-politique, nous avons aujourd’hui de grands défis à relever. Mais je pense que ce réseau est assis, en tout cas sur le plan institutionnel, sur un socle solide, et nous pensons pouvoir relever les défis qui nous attendent », a dit M. Diallo.

Mamadou Kaly Diallo

A rappeler que la Coalition nationale pour la paix en Guinée (CNPG) est une initiative du projet Renforcement de la paix et prévention des conflits (RPPC), devenu aujourd’hui Programme Démocratie Sans Violence-la Baïonnette intelligente (DSV-BI). Constitué de cercles d’orientation pour la consolidation de la paix (COC-Paix) dans toutes les régions administratives et des alliances préfectorales de paix (APP) dans les 33 préfectures de la Guinée, ce réseau d’acteurs de paix œuvre depuis 2010 pour la prévention, la gestion et la transformation des conflits.

Il s’occupe aussi de la gestion des rumeurs pour la promotion et la consolidation de la paix dans le pays. Le CNPG bénéficie de l’appui technique et financier du programme Démocratie Sans Violence-la Baïonnette intelligente (DSV-BI), de la coopération guinéo-allemande par l’entremise du service mondial pour la paix (WFD) basé à Berlin.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628 12 43 62

Facebook Comments Box

Commentaires

Lire l'article en entier