Concertations: Lansana Diawara (MAOG) plaide pour le recensement des biens mal acquis

il y a 9 mois 191
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Lansana Diawara, coordinateur national de la maison des associations et ONG de Guinée a pris part ce mercredi 15 septembre, aux concertations nationales initiées par le Comité national pour rassemblement et le développement (CNRD) avec les acteurs de la société civile. Une occasion qu’il a mise à profit pour formuler le souhait en faveur du recensement des biens mal acquis.

« Nous demandons la refondation totale de l’Etat, nous demandons également la mise en place d’une commission nationale de recensement des biens mal acquis ».

La prise en compte de cette proposition est, aux yeux de cet acteur de la société civile guinéenne, un passage obligé si l’on veut donner au pays un bon départ.

« Si c’est la reconstruction et la refondation, il est important que cela se passe, qu’on sache tous les fonds qui ont été détournés dans notre pays, tous les biens mal acquis, qu’ils soient reversés dans les comptes de l’Etat », insiste Lansana Diawara.

S’agissant de la transition qui s’ouvre, il propose que l’on tire tous les enseignements des deux précédentes que le pays a connues et qui s’étaient toutes deux soldées par un échec.

« Il est important de passer au scanneur ces deux transitions, ressortir les failles et les imperfections pour pouvoir se repositionner sur la transition qu’on est en train de vivre aujourd’hui. Ça, c’est fondamental. C’est une démarche à laquelle on ne peut pas déroger si en tout cas nous voulons réussir cette transition », martèle-t-il.

Avec Mediaguinee

Lire l'article en entier