Conakry : plusieurs stations fermées, le litre de carburant se négocie entre 18 000 à 20 000 GNF au marché noir

il y a 1 mois 73
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Depuis le lundi 20 juin dans la soirée, la capitale guinéenne fait face à une pénurie de produits pétroliers.

La plus part des stations-service sont fermées. L’offre étant supérieure à la demande, les quelques stations qui sont ouvertes sont bondées de véhicules et motos venus pour se procurer de carburant.

Au marché noir, le litre se négocie entre 18.000 et 20.000 GNF. Et même cela, il n’y a que quelques coins qui offrent le service.

Cette pénurie, selon nos informations, s’expliquent par le retard qu’aurait pris le bateau devant desservir la Guinée en carburant.

Une source nous confie que le bateau devant servir la Guinée en carburant est, en ce moment, arrivé au quai du port autonome de Conakry et serait en instance de débarquement.

MohamedNana Bangoura

Lire l'article en entier