Conakry : des ex-députées et ministres lancent les activités de la COFEPAD-Guinée

il y a 4 mois 222
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

C’est sous le thème « Défense et promotion des acquis en matière de droits des femmes, des enfants et des personnes vulnérables » que la Coalition des Femmes Parlementaires et Actrices pour la Paix, les Droits et le Développement de la Guinée en abrégé (COFEPAD-Guinée) a tenu une déclaration ce vendredi 7 janvier 2022, à la Maison commune des journalistes.

Le but était d’annoncer officiellement le lancement des activités de ladite coalition, de définir ses objectifs et ses missions, mais aussi les plaidoyers et de lobbying à mener et les activités à entreprendre. 

Cette coalition a pour présidente, Dr Dr Zalikatou Diallo, ancienne députée et ancienne ministre de la Citoyenneté et de l’Unité Nationale. Dr Hadja Aissata Daffé et l’honorable Nanfadima MAGASSOUBA sont les vice-présidentes. Elles ont fait leur entrée dans la salle de conférence avec des slogans « Préservons et consolidons les acquis ; Nos droits sont protégés ; Vive l’égalité de sexe ; Vive les femmes pour que vivent les hommes ».

Ci-dessous le contenu de leur déclaration

Nous femmes ayant pris part aux différentes législatures de l’Assemblée Nationale de la République de Guinée, de même que nous actrices œuvrant pour la paix, la défense des droits des femmes, des enfants et des personnes vulnérables, avons pris l’initiative de la mise en place de la COALITION DES FEMMES PARLEMENTAIRES ET ACTRICES POUR LA PAIX, LES DROITS ET LE DEVELOPPEMENT DE LA GUINEE (COFEPAD-GUINEE).

Le lancement des activités de cette Coalition dont le siège social est situé à Conakry, dans la Commune de Ratoma, au quartier Lamhany, a pour objectif primordial de contribuer efficacement à la préservation et à la consolidation des acquis en matière de défense des droits des femmes, des enfants et des personnes vulnérables en République de Guinée.

La COFEPAD-GUINEE a pour mission essentielle :

– De permettre à ses membres d’interagir afin de continuer la noble et exaltante lutte pour l’égalité des sexes et la prise en compte de la dimension genre à tous les niveaux de la Nation guinéenne, tout en favorisant la paix durable, la cohésion sociale, la culture du civisme et bien d’autres valeurs nécessaires au développement socio-économique de la Guinée;

– De contribuer au maintien et à la consolidation des acquis en faveur de la gent féminine guinéenne dans les textes de lois favorables à l’égalité des sexes, dans le but de permettre à la Guinée l’atteinte de l’Objectif du Développement Durable (ODD) : Nº5 des Nations Unies, Et aussi, la mise en œuvre des dispositions du Protocole de Maputo de L’Union Africaine, adopté le 11 juillet 2003 à Maputo et entré en vigueur depuis le 25 novembre 2005 ;

– De mener des actions de plaidoyer et de lobbying au niveau des autorités et organe de la Transition, en vue de l’amendement de toutes les dispositions discriminatoires au détriment des femmes et des personnes vulnérables. Actions qui contribueraient éminemment à la mise en œuvre de la Résolution 1325 des Nations Unies et de ses Résolutions connexes. De recommander l’application stricte des sanctions pénales contre les auteurs de viols et de mener des campagnes de sensibilisation afin d’inverser considérablement la tendance au niveau de la Société guinéenne ;

– D’œuvrer au renforcement de la Paix durable et de l’Unité nationale en République de Guinée. Ceci, grâce à de vastes campagnes de sensibilisation à tous les niveaux, étayées d’une parfaite synergie d’action entre notre Coalition et les autorités administratives et locales, ainsi que d’autres acteurs impliqués dans la même dynamique. Actions qui permettraient à la Guince d’être au rendez-vous de l’atteinte des ODD à l’horizon 2030, de même que l’Agenda 2063 de l’Union Africaine. Surtout en ce qui concerne l’aspiration N°6 à savoir : « Une Afrique dont le développement est axé sur les populations, qui s’appuie sur le potentiel de ses populations, notamment celles des femmes et des jeunes, qui se soucient du bien-être des enfants ». 

Dans le but de l’atteinte des résultats escomptés, les membres de la COFEPAD-GUINEE comptent mettre en œuvre leur plan stratégique assorti d’un plan d’action conformément aux statuts de la Coalition.

A travers de multiples activités, la COFEPAD-GUINEE se propose : 

– De contribuer au renforcement de la culture de la paix durable, condition sine qua non d’un développement harmonieux et équilibré de la Guinée;

– De renforcer le partenariat entre les hommes et les femmes non seulement, mais aussi renforcer les capacités des membres de la Coalition pour mieux remplir leurs missions de défense des droits des femmes en préservant les acquis. 

– D’harmoniser et de renforcer le partenariat avec les autres institutions, organisations, réseaux nationaux et internationaux en matière de genre etc. 

Pour lui permettre d’atteindre cette panoplie d’objectifs, la COFEPAD-GUINEE sais compter sur le soutien inaltérable des autorités administratives, des institutions nationales et internationales, de même que la collaboration avec les ONG de défense des droits des femmes, des enfants et des personnes vulnérables de la société guinéenne. 

Vive les Femmes de Guinée 

Vive l’égalité des sexes 

Vive la Paix, l’Unité et le développement de la Guinée 

Que Dieu bénisse la Guinée et tous les Guinéens 

Amen! » Ont-elles mentionné entre-autres dans cette déclaration. 

Mamadou Yaya Barry 

L’article Conakry : des ex-députées et ministres lancent les activités de la COFEPAD-Guinée est apparu en premier sur Mediaguinee.org.

Lire l'article en entier