Conakry: Charles Wright instruit les OPJ de déférer désormais toutes les procédures relatives aux accidents de circulation

il y a 1 mois 197
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Le Parquet Général de la Cour d’Appel Conakry, à sa tête le Procureur Général Alphonse Charles Wright, a reçu ce vendredi 24 juin 2022 les acteurs du secteur routier pour un échange sur les cas graves d’accidents de la circulation routière. Cette rencontre entre les 2 parties a eu lieu dans la salle d’audience de ladite Cour. 

À en croire le Procureur Général près la Cour d’Appel de Conakry qui a accordé une interview à la presse au sortir des échanges, à partir d’aujourd’hui c’est terminé, il faut que chacun respecte ce que la législation en la matière impose aux usagers et que personne ne soit influencé dans le cadre de son travail. « Nous nous sommes dit que s’il y a accident, c’est que quelque part il y a des raisons qui sont extérieures à la volonté du conducteur qui sont des événements imprévisibles mais la majeure partie des accidents sont dus  quelque part à la violation de la réglementation en matière de respect du code de la route et des textes réglementaires. Ces acteurs  ont été sincères avec nous, qu’ils n’ont pas des outils juridiques et réglementaires qui puissent leur permettre de faire bien leur mission. Nous avons dit aux procureurs qu’il ne faudrait pas que notre inaction puisse pousser d’autres candidats éventuels à des actes répréhensibles vis à vis de la législation routière en république de Guinée. C’est raison pour laquelle nous avons décidé pour l’instant, en attendant que nous nous retrouvons les prochains jours c’est à dire à partir du 15 juillet, il y aura une formation au niveau de ces services de police judiciaire qui s’occupent des questions routières pour leur permettre de maîtriser d’abord les instruments juridiques en la matière »,a-t-il promis. 

Poursuivant, le Procureur Général près la Cour d’Appel de Conakry fait remarquer que lors des débats, les acteurs ont vraiment posé des problèmes au niveau à la fois des autorités administratives, c’est que tout le monde veut s’impliquer aujourd’hui dans la gestion des problèmes qui se posent en termes de sécurité routière. « Vous avez tout de suite quelqu’un qui est arrêté sans permis de conduire, c’est une autorité qui dit que c’est mon protégé ça ne peut pas continuer ou vous avez des accidents de la circulation qui souvent les familles endeuillées viennent dire aux gens que c’est Dieu qui a voulu ainsi. Nous les comprennons mais ce que nous, nous voulons éviter c’est que les éventuels candidats qui s’il est avéré car il faut pas oublier que les accidents de la circulation sont punis d’une peine allant d’un an à 3 ans sans compter que cela peut conduire à la confiscation du permis et autres. Donc nous, notre politique pénale en attendant que nous nous retrouvions à la date indiquée est que désormais le parquet a instruit à ses officiers de police judiciaire de déférer désormais toutes les procédures relatives à des accidents de circulation, de dresser les procès-verbaux et de les déférer devant les parquets d’instance et aussi de parquets d’instances de tout faire pour qu’il y ait des procès par rapport à ces infractions parce qu’on a tendance à croire que les accidents de circulation ne sont pas des infractions dans notre pays. », a tapé du poing sur la table l’empereur des poursuites. 

De son côté, le Colonel Godrin Eloi Mano d’ajouter à son tour que cela implique tous les acteurs parce que quand on entend accident, les gens se posent la question pourquoi il y al’accident. « Généralement, dans les enseignements qu’ils nous ont donnés, les causes d’accident sont de trois (3) sources à savoir: le conducteur, la route ou le véhicule. Mais à cette phase actuelle où ils veulent mettre certaines choses en place, que certainement les agents n’en avaient pas, c’est vraiment une fierté d’assister à une telle rencontre. Nous voulons dire aux uns et aux autres qu’ils soient de la police, de la gendarmerie mais surtout les acteurs de la circulation qui sont les chauffeurs etc… que franchement l’élan pris par le procureur général par rapport à ces situations sur comment remédier à ces différents cas d’accident est une bonne initiative et tout le monde doit s’y mettre pour trouver une solution qu’il faut》

Mamadou Yaya Barry 

622 26 67 08 

L’article Conakry: Charles Wright instruit les OPJ de déférer désormais toutes les procédures relatives aux accidents de circulation est apparu en premier sur Mediaguinee.org.

Lire l'article en entier