Conakry-Bamako : le collectif pour l’accueil des marcheurs appelle à une mobilisation massive, ce 3 juillet au palais du peuple

il y a 1 mois 112
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Le Collectif pour l’accueil des marcheurs Conakry-Bamako a animé une conférence de presse ce vendredi 1er juillet au siège de la Maison des Associations et ONGs de Guinée (MAOG) à Yimbayah dans la commune de Matoto. L’objectif est d’appeler le peuple de Guinée à se mobiliser massivement pour prendre part à la cérémonie d’accueil organisée à l’honneur des marcheurs guinéens le 03 juillet prochain au Palais du peuple de Conakry.

Devant un parterre de journalistes, le coordinateur du collectif pour l’accueil des marcheurs Conakry-Bamako,  Cheick Mouctar Camara alias ‘’Sogué Khadi Tôgnô Camara’’ a indiqué que cette marche s’inscrit dans le cadre de la volonté d’unifier les pays africains. Pour cette première étape Conakry- Bamako, il dira ceci: « Ceux qui ont marché ne l’ont pas fait à cause de l’argent, ils ne l’ont pas fait à cause de leurs intérêts personnels. Il y a nos frères sénégalais qui ont été les premiers à faire cela. Nous nous en sommes inspirés pour dire que ça ne doit pas rester là, il faut que toute l’Afrique entière marche. Mais puisqu’on ne peut pas obliger tout le monde à marcher, nos frères ont fait appel à tout un chacun pour que nous aussi nous marchions. C’est ainsi que la marche est partie à partir de l’ambassade du Mali en Guinée jusqu’à Bamako. Ce qu’ils ont fait, ils ne l’ont pas fait pour leur intérêt personnel, ils l’ont fait pour tout le monde. Pour moi, c’est des unificateurs. Parmi eux, il y a des pères de familles, ils ont du travail ; mais ils ont laissé tout cela pour penser non pas seulement à eux et à leurs familles, mais à tous les enfants de l’Afrique, partout dans le monde parce que si l’on se donne les mains, personne ne viendra nous dire comment nous devons nous habiller, nous comporter encore moins nous dominer », a-t-il expliqué.

À en croire le coordinateur du collectif, cette initiative est partie du constat amer lié au mauvais traitement dont sont victimes les Noirs dans le monde.

« Nous savons que dans le monde entier aujourd’hui, les enfants noirs sont des éternelles victimes. Il faut voir ce qui se passe au Maroc aujourd’hui, c’est une honte, c’est une humiliation. Donc, c’est pourquoi nous sommes réunis aujourd’hui pour faire un appel, non pas seulement les jeunes mais surtout eux, les vieux, nos papas, nos oncles, nos mamans, nos sœurs, que tout le monde mette en tête que le bonheur et le développement que nous voulons, on ne peut l’avoir si on ne reconnait pas notre identité et surtout d’où l’on vient. Pour cela, il faut pérenniser nos traditions, qu’on apprenne nos histoires et qu’on écoute nos aînés. C’est dans ce but que ce collectif, composé de plusieurs mouvements panafricanistes, s’est réuni », a-t-il précisé avant d’ajouter qu’« À la suite de cette marche de nos frères, on a trouvé judicieux que nous fassions aussi quelque chose. Ils arrivent ce 3 juillet, dans un bus de Coyah à l’aéroport Ahmed Sékou Touré. Une fois là-bas, il y a un comité d’accueil qui va les attendre là. Il y aura remise de colas et on leur donnera du vin blanc comme à notre coutume. Après, on marchera avec des slogans invitant le reste de la population à venir vers l’unité africaine. Au palais, il y aura une grande cérémonie qui sera marquée par des prestations artistiques », a-t-il déclaré.  

Notons qu’au Mali, ces marcheurs ont été honorés par les habitants des villages, villes et communes traversés avant d’être reçus par le président de la transition malienne, Colonel Assimi Goïta.

En Guinée,  pour la réception des marcheurs, un mini carnaval est prévu dans la matinée du pont 8 novembre au palais avant la grande cérémonie prévue au Palais du peuple en présence du ministre secrétaire général à la Présidence, Colonel Amara Camara et le président du CNT, Dr Dansa Kourouma.

Maciré Camara 

L’article Conakry-Bamako : le collectif pour l’accueil des marcheurs appelle à une mobilisation massive, ce 3 juillet au palais du peuple est apparu en premier sur Mediaguinee.org.

Lire l'article en entier