Commandant AOB toujours en prison : « c’est de l’injustice et de l’arbitraire » (Me Béa)

il y a 1 mois 350
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Depuis près de douze ans maintenant, commandant Alpha Oumar Boffa Diallo (AOB) croupit à la maison centrale de Conakry, dans l’affaire dite de tentative d’assassinat contre l’ancien président, Alpha Condé, en juillet 2011.

Pourtant, en 2017, un arrêt de la cour suprême avait cassé la décision le condamnant lui et ses coaccusés.

Evoquant ce sujet dans un entretien téléphonique avec notre rédaction, ce samedi 27 novembre, son avocat Me Salifou Béavogui a tout simplement affirmé que son client ne subit que de l’injustice et l’arbitraire de la part de la justice guinéenne.

« Véritablement, la justice et la loi sont en train de causer du tort au commandant AOB qui, depuis bientôt 12 ans, a sa liberté confisquée arbitrairement. De façon procédurale, il est toujours en attente d’un procès dès lors que celui qui l’avait condamné en 2013, avait été cassé et annulé. Les charges avaient été complètement abandonnées. Juridiquement et procéduralement parlant, il devrait être remis en liberté, les anomalies relevés par la cour suprême réparés avant qu’on ne reparte vers un autre procès. Mais malgré tout, il continue à rester en prison. C’est de l’injustice et de l’arbitraire. C’est la justice qui confisque la liberté d’un citoyen, mais l’exécutif peut remettre les pendules à l’heure », a-t-il lancé.

C’est en ce sens que l’avocat qui se réjouit de l’orientation des nouvelles autorités en ce qui concerne la justice, sollicite encore une fois auprès de celles-ci, d’accepter de libérer celui qui reste pour lui, un autre innocent du régime déchu qui est en train de mourir à petit feu en prison.

Mosaiqueguinee.com

Lire l'article en entier