Colonel Amara Camara : “s’il s’avère que de l’argent a été détourné, nous prendrons toutes les mesures”

il y a 1 mois 629
CONTACTEZ info@lekaloum.com

A la faveur de la conférence de presse tenue ce samedi, 23 octobre 2021, le colonel Amara Camara, ministre secrétaire général de la présidence de la République, n’est pas passé du dos de la cuillère, pour envoyer un message qui sonne comme un avertissement à l’endroit des cadres qui se rendraient coupables de retraits frauduleux d’argent sur les comptes de l’Etat et des EPA depuis leur prise du pouvoir.

Même s’ils ne sont pas en ce moment, en mesure de dire s’il y a eu détournement ou pas, le colonel Amara affirme que si jamais, il s’avérait que des sorties d’argent constatées n’ont pas été dans l’intérêt public, des mesures radicales et très catégoriques seront prises.

“Le rôle de l’État, c’est de planifier, d’ordonner et de contrôler. Dans le mécanisme de contrôle qui a été mis en place, il a été constaté que des décaissements ont été effectués à une proposition qui méritait des explications sur des cas particuliers. Les personnes qui étaient responsables de cela ont été rappelées pour des séances de travail. Il leur a été demandé d’apporter des justificatifs des dépenses qui ont été effectuées. À l’heure actuelle, nous disposons de ces justificatifs. Des enquêtes et des mesures appropriées sont en train d’être prises par rapport à ces justificatifs. Là-dessus, on tient à le dire et on est très formel et très catégorique, s’il s’avère que des sorties d’argent n’ont pas été dans l’intérêt public, nous prendrons toutes les mesures. Là-dessus, on sera très regardant et il n’y aura aucun état d’âme. Il est important aujourd’hui en Guinée, qu’on comprenne et accepte que nous devions plutôt servir le pays que de se servir du pays. Moraliser la gestion de la chose publique est la seule chose qui nous permettra de sortir du gouffre dans lequel nous sommes plongés depuis plusieurs années. C’est le combat que le président est prêt à mener”, a-t-il lancé.

MohamedNana Bangoura

Lire l'article en entier