Charlotte Daffé (Ministre de la pêche): « il y avait un manque de transparence dans la gestion des ressources »

il y a 1 mois 115
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

La non application des textes régissant le département de la pêche et l’absence d’une gestion transparente des fonds sont entre autres les remarques effectuées par la ministre Charlotte Daffé juste après sa nomination.

La cheffe de département de l’économie maritime qui s’est confiée à nos confrères de FIM FM ce vendredi 1er juillet 2022, n’a pas manqué de signaler le dysfonctionnement auquel ledit ministère était confronté à son arrivée.

« J’ai trouvé des textes en place mais avec défaut d’application, les collaborateurs aussi travaillant dans des conditions précaires. Il y avait également un manque de transparence dans la gestion des ressources », a-t-elle fait remarquer d’entrée de jeu.

Pour améliorer les conditions de travail du personnel et s’assurer de la bonne gestion des ressources, Charlotte Daffé dit avoir pris plusieurs dispositions, notamment l’élaboration d’une charte consacrée uniquement au département.

« Alors on a signé un arrêté conjoint avec le ministre des finances fixant les redevances de pêche qui n’étaient pas vulgarisées. En élaborant le plan de pêche cette année, on a mis en annexe cet arrêté conjoint. Après j’ai instauré la charte du ministre de la pêche. En tout cas tout ce qui concerne le département se trouve dans cette charte. Et la transparence est là aujourdhui, parce que si un opérateur veut avoir une licence, il sait ce qu’il faut pour l’avoir. Vous savez combien coûte une licence en fonction du type de navire que vous avez. C’est clair pour tout le monde et c’est un premier pas », a-t-elle précisé.

Hadja Kadé Barry

Lire l'article en entier