Chambre de l’instruction de la CRIEF : Dr Diané sera entendu sur le fond le 30 juin (Me Bérété)

il y a 1 semaine 39
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

En détention préventive à la maison centrale de Conakry, depuis le 06 avril dernier, l’ancien ministre de la défense nationale, Dr Mohamed Diané devrait enfin comparaître devant la deuxième section de la chambre d’instruction de la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF), le 30 juin prochain, apprend-on.

Me Sidiki Bérété, un des avocats des anciens ministres du régime Condé, précise que ce sont les auditions sur fond qui vont être entamées ce jour avec la comparution de ce dernier.

A l’en croire, depuis que Dr Diané est en prison, celui-ci n’a jamais été entendu par un juge d’instruction.

« Ce sont les auditions au fond qui vont être entamées devant la deuxième section de la chambre d’instruction de la CRIEF. Depuis qu’il est en prison il n’a jamais été interrogé. Lors de la première comparution, ce sont les formalités d’usage. L’interrogatoire sur le fond n’a jamais été effectué. On ne peut pas les garder en prison sans les juger. Inchallah, il sera entendu au fond le 30 juin »,a-t-il indiqué.

L’avocat assure toutefois, qu’il demeure serein, en ce sens que son client ne se reproche rien dans les faits à lui reprochés.

« On est serein, on ne se reproche rien. Je sais quand-même qu’il est illégalement détenu en prison, il n y a pas un fait précis ni notifié. Mais, pour faire plaisir à la transition, pour étouffer la classe politique, on s’attaque à eux. On veut faire taire tout le monde pour laisser le terrain libre au CNRD », a dénoncé l’avocat au barreau de Guinée

Et d’enfoncer enfin le clou :« Ce n’est pas judiciaire ça. c’est regrettable que le justice prête le flanc à ça, c’est tout »,a-t-il conclu.

Faut-il le rappeler, De Diané et d’autres dignitaires du gouvernement Kassory Fofana sont poursuivis pour des faits présumés de détournement de deniers publics, d’enrichissement illicite, de blanchiment de capitaux, de corruption…

A suivre

Alhassane Fofana

Lire l'article en entier