Centrafrique: un commandant présumé de la Séléka accusé de torture devant la CPI

il y a 3 jours 17
CONTACTEZ info@lekaloum.com
Un suspect de crimes de guerre commis en République centrafricaine a détenu ses opposants dans un trou sous son bureau et les a torturés jusqu'à ce qu'ils supplient d'être tués, a déclaré mardi le procureur général de la Cour pénale internationale (CPI). Mahamat Said Abdel Kani, 51 ans, un commandant présumé de la coalition rebelle à dominante musulmane Séléka, responsable de nombreuses violences dans le pays en 2013, est accusé d'avoir dirigé deux centres de détention pendant le conflit. 
Lire l'article en entier