CDM-Chine : la direction générale conteste le protocole d’accord proposé par l’inspection générale du travail

il y a 1 semaine 34
CONTACTEZ info@lekaloum.com

Alors que celui-ci était censé mettre fin à la grève générale lancée le 26 octobre 2021, par le collège du syndicat des travailleurs, le nouveau protocole d’accord proposé ce jeudi 25 novembre par l’inspection générale du travail, a été rejeté par la direction générale de la compagnie minière CDM-CHINE.

La mise en place d’une commission tripartite pour le suivi et l’application des accords signés non respectés, fait l’objet de friction entre la direction générale et les négociateurs.

«Un Protocole d’accord a été établi par l’inspection générale du travail. Toutes les parties ont signé sauf la direction de CDM-CHINE qui a contesté pour dire que s’il y a le point de mise en place d’une commission tripartite pour le suivi et l’application des accords signés non respectés, elle ne signera pas et elle n’a pas signé. Finalement l’inspection est partie à Conakry sans que la direction ne signe et les négociations se sont limitées là pour le moment. Nous sommes à l’écoute pour savoir si la négociation a échoué ou pas », a expliqué à mosaiqueguineecom un des responsables du collège syndical des travailleurs de CDM-CHINE, joint ce jeudi.

Il faut noter que les activités continuent de façon normale pour l’instant, mais les travailleurs n’excluent pas de reprendre la grève générale dans les prochains jours, si la direction de CDM-CHINE ne respecte pas les engagements, à en croire les travailleurs.

Pour rappel, suite à des négociations menées par les préfets de Boké et Télimelé, samedi 20 novembre 2021, la direction générale de la compagnie du développement des mines (CDM-Chine) et le collectif des travailleurs de ladite société minière, avaient suspendu la grève générale, en vue d’établir un nouveau protocole d’accord.

Saidou Barry

Lire l'article en entier