CAN 2025 : l’appel d’offres pour la construction des infrastructures lancé à Conakry

il y a 8 mois 184
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Ce lundi, 29 novembre 2021, le ministre de la jeunesse et des sports, Lansana Béa Diallo en compagnie de son homologue de l’économie et des finances, a lancé l’appel d’offres pour la construction des infrastructures pour la Coupe d’Afrique des Nations 2025.

Pour le choix des entreprises bénéficiaires parmi celles qui ont soumissionné, un comité a été ainsi mis en place. S’adressant aux membres de ce comité, le ministre Béa leur a demandé de travailler avec beaucoup de sérieux, de transparence et d’abnégation en vue de ne choisir que les meilleures.

« C’est déjà une bonne nouvelle qu’on ait autant d’entreprise soumissionnaires. Il va y avoir un vrai travail pour voir quelle est la crédibilité de ces projets et de quelle marinière ces projets doivent être sélectionnés d’une manière constructive pour permettre à la Guinée de pouvoir réaliser son rêve qui est d’organiser la CAN. À la commission qui a été mise en place, je demande à ses membres de faire le travail avec beaucoup de sérieux, de transparence et d’abnégation. Je veux que les choix qu’ils feront soient d’abord des choix objectifs qui soient dans l’intérêt du peuple de Guinée. La seule attente que j’ai d’eux est que tous les projets soient des projets réalistes », a-t-il demandé.

Le ministre de l’économie, des finances et du plan, Lanciné Condé a pour sa part, conseillé aux membres de ce comité, de faire en sorte de n’avoir pour seule et intime conviction que l’intérêt de la Guinée.

« Le premier élément qui va nous aider à identifier les meilleures entreprises est que le comité travaille sur la base de l’intime conviction. C’est-à-dire chaque membre du comité ne doit avoir pour intime conviction, que l’intérêt supérieur de la nation. Ça veut dire qu’on ne prenne pas d’intérêt, que le seul intérêt soit les infrastructures de qualité, qu’on tienne le délai, en gros, qu’on apprécie en fonction de l’intérêt de la Guinée et non celui individuel », a-t-il lancé.

Au total, plus d’une dizaine de sociétés ont soumissionné à cet appel d’offre.

Mosaiqueguinee.com

Lire l'article en entier