Budget 2022 : « les secteurs de l’éducation et de la santé deviennent une priorité stratégique… » (Moussa Cissé)

il y a 2 jours 121
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

En point de presse ce vendredi 14 janvier 2022 à Conakry, les ministres du pool économique, ont expliqué les hypothèses de bases qui ont sous tendu l’élaboration de la loi de finances 2022.

Dans sa communication, le ministre du budget Moussa Cissé, a fait comprendre que les secteurs de l’éducation et la santé, sont une priorité stratégique, avec 19,47% du total des dépenses budgétaires financées sur ressources intérieures.

« Ce budget 2022 pose les fondements solides de l’avenir de notre pays en portant la part des dépenses d’investissement à 26,1% du total des dépenses financées sur ressources intérieures. C’était la condition pour soutenir durablement l’activité économique, accompagner les personnes les plus vulnérables et investir substantiellement en faveur des secteurs des infrastructures, de l’éducation et de la santé. Les secteurs de l’éducation et de la santé deviennent une priorité stratégique des autorités de la transition, en se voyant allouer 19,47% du total des dépenses budgétaires financées sur ressources intérieures, soit une progression de 18,3 points par rapport au budget révisé 2021. Dans le domaine de la santé, les projets portent essentiellement sur le programme de reconstruction du système sanitaire. Pour l’éducation, il s’agit notamment du programme de construction, rénovation, réhabilitation et équipements des écoles secondaires, la construction des bâtiments administratifs des IRE et DPE, du programme de réhabilitation des centres de formation professionnelle etc », a-t-il précisé.

Pour rappel, la loi de finances 2022, a été adoptée par ordonnance du président de la République colonel Mamadi Doumbouya, le 31 décembre 2021, dans un contexte de transition où le CNT n’est pas mis encore mis en place.

Saidou Barry

Articles similaires

Lire l'article en entier