Boké/Fin tragique de dame Oury Bella: « j’ai buté contre un trou. Et ma mère s’est retrouvée sous le camion… »

il y a 1 mois 175
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

La dame qui a été écrasée hier nuit lundi, 27 juin 2022 au Carrefour TP, quartier Koulifanya, dans la commune urbaine de Boké, répondait au nom de Oury Bella Bah, âgée de 29 ans, selon son époux, Mamadou Moussa Barry, tous de N’DANTARY, Missira dans la préfecture de Télimélé.

« Pendant que je cherchais à dépasser le camion, il y avait une voiture Renault qui venait à une allure très vive. Soudain, j’ai buté contre un trou avant de perdre l’équilibre. C’est ainsi que ma mère s’est retrouvée sous le camion qui a écrasé sa tête »

Des sources recueillies auprès des parents, Oury Bella Bah et son mari, Mamadou Moussa Barry revenaient de Dapilon où ils avaient reçu le chèque d’une compensation de 39 millions de la Société Minière de Boké (SMB).

Ce matin mercredi, 28 juin, l’union locale des transporteurs, les autorités préfectorale et communale se sont rendues à la morgue pour consoler la famille de dame Oury Bella Bah, née en 1993.

Ainsi sur instruction du Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance (TPI) de Boké, le corps de la victime en état de putréfaction a été mis à la disposition de ses parents pour inhumation prévue ce mardi, à 14 heures.

Interrogé, le conducteur -qui n’est autre que son fils- de dame Oury Bella, Samba Boye Barry, âgé de 20 ans relate : « pendant que je cherchais à ddépasser le camion, il y avait une voiture Renault qui venait à une allure très vive. Soudain, j’ai buté contre un trou avant de perdre l’équilibre. C’est ainsi que ma mère s’est retrouvée sous le camion qui a écrasé sa tête. »

Avec les larmes aux yeux, l’époux de Mme Oury Bella Bah confirme qu’après le retrait d’un montant de 39 millions à la banque Société générale de Dapilon, il avait remis main à main un montant de 15 millions de francs guinéens à sa femme jusqu’à leur retour à NDANTARY Missira dans Télémélé.

Faut-il préciser que le conducteur du camion benne qui appartiendrait à un particulier est toujours introuvable.

Mais déjà les choses se précisent avec l’enquête en cours.

Selon l’adjudant Abou Diawara, officier de Constat Chargé de la Police judiciaire au Commissariat Spécial de la Police routière de Boké, « cet accident est dû à un dépassement dangereux du motard et la position latérale de la victime. »

A noter que la femme Oury Bella Bah, de Thierno Alhassane et de  Diaraye Diallo, a laissé derrière elle, quatre enfants dont deu filles, selon son mari.

Libreopinionguinee avec Mediaguinee

 

The post Boké/Fin tragique de dame Oury Bella: « j’ai buté contre un trou. Et ma mère s’est retrouvée sous le camion… » first appeared on Libre Opinion Guinée.
Lire l'article en entier