AVCB commémore le 25 janvier 1971 : « ce n’est pas à nous les victimes de demander pardon » (Halimatou Dalein)

il y a 3 mois 228
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

L’Association des Victimes du Camp Boiro en abrégé (l’AVCB) a commémoré ce mardi 25 janvier 2022, la journée des pendaisons survenues sur l’ensemble du territoire national en 1971. Cette cérémonie a mobilisé plusieurs familles des victimes au domicile du feu Tely Diallo et à l’intérieur du Camp Boiro tous vêtus en rouge et noir où on peut lire Vérité, Justice, Réhabilitation et Réconciliation. 

Prenant la parole, Hadja Halimatou Dalein Diallo qui dit que son père a également fait le camp Boiro avant de sortir vivant a fait savoir que c’est toujours des journées de tristesse pour eux.

« Nous sommes là, parce que nous avons promis de toujours prier pour nos parents, nous sommes là pour les réhabiliter encore une fois, nous sommes là pour dire aux bourreaux plus jamais ça. Nous sommes là pour dire à nos parents que nous sommes là et nous sommes fiers d’eux. Ils sont morts pour cette nation, ils sont des héros, ils se sont saignés pour nous dans ce pays. C’est pour cette raison que nous sommes là, mais nous sommes très tristes« , dit-elle.

Poursuivant,  elle dira ceci :Ce n’est pas à nous les victimes de demander pardon. Ceux qui doivent le faire, je pense que c’est le moment de le faire. Tout le temps, nous entendons parler de réconciliation, de paix, mais ceux qui le disent, c’est eux qui doivent demander pardon pour le peuple. Nous nous attendons toujours à la réhabilitation de nos parents. Si ce n’est pas fait à notre temps, nos enfants vont continuer à revendiquer. Nous voulons que nos parents soient réhabilités, reconnus, parce qu’ils ont été des cadres dans ce pays, ils se sont sacrifiés pour ce pays ».

Mamadou Yaya Barry

L’article AVCB commémore le 25 janvier 1971 : « ce n’est pas à nous les victimes de demander pardon » (Halimatou Dalein) est apparu en premier sur Mediaguinee.org.

Lire l'article en entier