Au Maroc, Antonio Souaré désigné meilleur investisseur et grand prometteur de l’investissement privé en Afrique (de notre envoyé spécial)

il y a 1 mois 471
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Ça avait pris l’allure d’un fait banal, tellement qu’on en a l’habitude en Guinée. Tellement qu’il s’y déroule à foison, les cérémonies de distinction des « meilleurs » .

En effet, ceux qui ont vécu celle organisée, ce vendredi 23 juin, par NOV’Afrique, à Casablanca, au Maroc, le pays qui refuse la fatalité, ont pu faire la décantation. Les appréhensions de ces pessimistes notamment qui caricaturaient l’évènement sont désormais fortement édulcorées. Cela, grâce à la qualité très sélecte des récipiendaires et à l’agenda très captivant de l’évènement.

Celui-ci a commencé la veille, à quelques heures de la cérémonie des distinctions intitulée prix Panafricain des leaders Africains, par un colloque dont les thèmes résumaient les préoccupations de développement de l’Afrique.

Les débatteurs ainsi choisis pour développer ces thèmes, par ailleurs des exemples vivants de réussite, se sont bien racontés . Ils ont aussi inspiré par la teneur de leurs narratifs.

A cet avant-gout , la Guinée était à l’honneur avec le modèle de réussite très inspirant du PDG de SAM GBM, Antonio Souaré.

L’apothéose, c’était à la cérémonie tant attendue, le soir , devant une ribambelle d’invités dans un réceptif hôtelier de la capitale économique marocaine.

Plus d’une quarantaine d’Africains d’origines diverses et de profils identiques, des hommes et des femmes qui se sont construits de par leur génie d’entrepreneur mêlé à un grand dynamisme, piaffaient d’impatience d’avoir leurs précieux sésames qui récompensent les efforts de chacun.

Le Guinéen, le seul sur la liste , dont l’investissement et les actions de développement font parler d’eux en dehors des frontières de son pays, a raflé deux prix au-delà du Grand prix Saphir de meilleur manager Africain.

C’est d’abord le prix de grand promoteur de l’investissement privé et celui de meilleur investisseur sportif africain de l’année.

« Antonio est un africain au service, non pas de la Guinée son pays d’origine, mais de toute la jeunesse du continent. Avec ses investissements qui sont aussi importants que variés, il crée de l’emploi pour la jeunesse africaine. C’est un spécimen à préserver, encourager et féliciter pour son effort de réduction de la pauvreté et de la création de richesse », ont témoigné les organisateurs.

« C’est un sentiment de satisfaction. J’avoue que je suis honoré par ce prix que je dédie à la jeunesse de mon pays et à celle du continent. c’est un travail reconnu à l’international qu’il faut davantage redynamiser au bénéfice de cette même jeunesse. Je m’engage à redoubler d’effort pour demeurer utile à mon pays et sa jeunesse », s’est félicité le grand récipiendaire, le patron du groupe SAM GBM.

Depuis Casablanca

Mognouma Cissé, envoyé spécial

Lire l'article en entier