Après plus de 10 ans de collaboration, Banlieuz’art se sépare de son manager Abdou Mbaye : Les raisons

il y a 1 semaine 458
CONTACTEZ info@lekaloum.com

 Les raisons

Invité dans l’émission ‘’Remue Ménage’’ d’Espace TV ce samedi 9 octobre 2021, l’un des meilleurs groupes de la musique urbaine guinéenne, Banlieuz’art, a fait des révélations sur la séparation d’avec son manager.

Après plus de 10 ans de collaboration, le duo Marcus et King Salaman décide de se séparer définitivement de leur manager Abdou Mbaye. Plusieurs raisons ont été évoquées par Banlieuz’art.

C’est la question que tout le monde se pose. Pourquoi cette séparation après tant d’années de collaboration ? King Salaman affirme :

« On a décidé d’arrêter de travailler avec le manager pour plusieurs raisons. C’est lié au résultat final. On est arrivés à un niveau où on se retrouve au même point de départ pendant que la portée est longue. Nous on a vu naître Davido, Wizkid, Sidiki Diabaté. Donc du coup si aujourd’hui on est encore à ce même niveau, il faut se poser des questions… 

On a laissé toute la latitude à notre manager et ça a été une erreur.  Alors on s’est réveillés aujourd’hui et on a décidé de se prendre en main, de ne plus dormir et laisser quelqu’un faire tout à notre place… »

Alors qu’à un moment donné les rumeurs couraient sur une éventuelle séparation dans le duo, Marcus précise et insiste sur le fait que Banlieuz’art restera toujours soudé.

« On va vous dire une chose claire. Salaman et moi on ne se séparera jamais parce qu’on sait d’où l’on vient. On vous le garantit, on ne se séparera jamais. Il pourra arriver un jour que chacun fasse des projets solos mais le groupe Banlieuz’art ne nous appartient plus, ça appartient à la Guinée… On n’a plus le pouvoir ou l’autorité de dissocier le groupe. C’est impossible… »

Dans son innervation, Marcus affirme que depuis 2012 il n’y avait aucun contrat entre Banlieuz’art et le manager Abdou Mbaye.

« Abdou n’était pas que notre manager, il a joué beaucoup de rôles. Des fois il était le réveil, le producteur… Avec lui, le contrat managérial a expiré depuis 2012. Depuis lors nous travaillons avec lui par amitié. Histoire de 20% et 30% avec un manager, ça n’existait plus entre nous. On partageait les biens équitablement entre nous trois. Chacun avait la même part que l’autre depuis 2012… Ça aussi c’est une erreur. »

Pour Marcus, c’est à cause du manager que le groupe a perdu plusieurs contrats en Guinée. Il affirme que la plus grande arme du manager c’est la manipulation.

« On a fait croire à Abdou qu’on était des cons. On l’a laissé faire ses manœuvres… J’ai appris beaucoup de choses avec lui, c’est un très bon travailleur. Et du coup, pour mieux avoir son ennemi, ne lui fais jamais comprendre que tu as compris ce qu’il ne veut pas que tu comprennes…  La plus grande arme d’Abdoul c’est la manipulation… On a aussi constaté qu’on perd beaucoup de contrats en Guinée parce qu’Abdou est notre manager. Parce qu’il n’a pas cette manière civilisée, cette diplomatie qu’il faut pour pouvoir discuter de l’avenir de son groupe avec les acteurs culturels. Du coup ça fait que certains ne veulent pas travailler avec nous.

Le groupe s’est aussi prononcé sur sa collaboration avec Black M, un autre sujet qu’on évoquera dans l’un de nos prochains articles.

Lire l'article en entier