Amadou Diaby : “Si je reviens dans le football guinéen, ce n’est plus pour accompagner des gens, mais…”

il y a 8 mois 234
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Invité de l’émission Djoma sports sur Djoma Fm ce dimanche 17 octobre, l’ancien premier vice-président de la fédération guinéenne de Football est revenu sur l’épisode racket après la CAN 2019 en Égypte.

Après avoir gagné le procès qui l’a oposé à la feguifoot, Amadou Diaby doit être dédommagé par l’instance de gestion du football guinéen. Mais selon lui, c’est seulement 54 mille euros qu’il a encore reçus.

“Vous savez, quand j’ai gagné au TAS (tribunal arbitral du sport), la fédération a été condamnée à me rembourser les frais que j’ai engagés. A nos jours, je n’ai reçu que 54 mille euros, il reste encore 54 mille. La FIFA doit faire une note pour que je sois payé très prochainement ” a-t-il dit.

En ce qui concerne son avenir et un probable retour aux affaires a la Féguifoot, Amadou Diaby est catégorique.

” Désormais, s’il faut un jour que je revienne à la fédération, je viendrai pour servir le football guinéen et non pour accompagner des gens. C’est aussi clair ” répond Amadou Diaby.

S’agissant de l’élimination du Syli National au mondial 2022 au Qatar, l’ancien premier vice-président situe les responsabilités à tous les niveaux.

Pour terminer Amadou Diaby appelle à l’union de tous les acteurs du football guinéen, et souhaite que les leçons des échecs du Syli soient tirées pour éviter le pire à la prochaine CAN au Cameroun en janvier 2022.

Mosaiqueguinee.com

Lire l'article en entier