Alpha Condé autorisé à aller se faire soigner : le président des victimes sous son règne se dit inquiet

il y a 1 mois 97
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

La joie des victimes de répression sous le régime Alpha Condé, après l’annonce des poursuites judiciaires n’aura été que de courte durée.

Accusé pour crimes de sang avec une vingtaine de ses ministres, l’ex président guinéen Alpha Condé qui devrait répondre devant la justice pour ces faits qui lui sont reprochés, vient d’obtenir l’autorisation du CNRD d’aller se faire soigner à l’étranger, sans pour autant définir son pays d’accueil.

Une annonce qui ne réjouit pas du tout le président de l’association des victimes de répression sous la présidence d’Alpha Condé.

Elhadji Boubacar Korboya Baldé, soutient que ce dont il avait peur est finalement arrivé.

Aujourd’hui, tout son souhait est de voir les victimes rétablies dans leurs droits.

« Comme je l’avait dit il n’y a pas plus longtemps, qu’on était content d’entendre l’ouverture de l’enquête judiciaire, mais on était inquiet et c’est ce qui vient d’arriver. Nous, on croyait que comme l’enquête doit commencer bientôt, normalement c’est la justice qui devait se prononcer sur le voyage du président, mais malheureusement nous avons entendu le communiqué du CNRD. Le vrai souci dans cette affaire, c’est que nous ne savons pas combien de temps il fera et où il va. Normalement, nous devons être informés de tout ça. Vraiment avec cet acte, nous commençons à être inquiets. Tout ce que nous demandons aux nouvelles autorités, c’est justice pour nos victimes », a-t-il demandé au micro de mosaiqueguinee.com.

Mama Adama Sylla

Articles similaires

Lire l'article en entier