Ahmed Tidiane Sylla (UFR) à propos de la nomination de Dr Dansa: “ le CNT, ce n’est pas une question de personne “

il y a 4 mois 236
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Au lendemain de sa nomination comme conseiller national, l’ancien patron de la cellule de communication du parti UFR a témoigné de sa reconnaissance envers toutes les personnes qui ont œuvré dans ce sens.

Ahmed Tidiane Sylla promet de donner le meilleur de lui-même pour mériter la confiance placée en lui.

“ Je commence par remercier le bon Dieu, ma famille, le président Sidya qui m’a choisi, aussi le parti UFR et le président de la transition qui a validé ma candidature. C’est vrai, pour un tel travail qui attend le CNT, il faut des hommes de confiance, des hommes qui ont un engagement prouvé sur le terrain, qui aiment très bien la Guinée. Quand on voit tout le travail qui attend le CNT, on se rend compte que ce n’est pas une petite affaire. Je mesure l’ampleur du travail et je ne peux que dire que je suis engagé, je sais déjà ce qui nous attend là-bas. Nous donnerons le meilleur de nous mêmes pour être à la hauteur de la confiance placée en nous ”, a-t-il lancé d’entrée.

Après la nomination des 81 conseillers nationaux, le président de la transition a nommé les membres du bureau du CNT, un bureau présidé par Dr Dansa Kourouma, conformément à la charte de la transition. Pour Tidiane Sylla de l’UFR, la question du CNT va au-delà de la personne de l’ancien président du CNOSCG.

“ Pour l’instant, je pense que c’est conforme à la charte de la transition. Maintenant, ce sur quoi il faut travailler, ce n’est pas forcément les personnes mais plutôt les actes qui attendent le CNT. Moi j’attends que les commissions soient mises en place et que le travail commence. Il appartiendra au peuple de Guinée, de juger le résultat. Ce n’est même pas le président qui va juger ça, c’est tout le monde qui va le faire. Ce n’est pas une question de personne. Nous serons là et tiendrons compte des préoccupations, des réalités de notre histoire pour sortir quelque chose, pour une transition réussie”, a fait remarquer le jeune politique.

Mosaiqueguinee.com

Articles similaires

Lire l'article en entier