Administration du Territoire : les maires de 330 communes réunis à Conakry pour renouveler le bureau de leur association

il y a 2 mois 113
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

L’assemblée générale extraordinaire de l’Association nationale des communes de Guinée s’est ouverte ce jeudi, 29 septembre 2022, à Conakry. Cette rencontre va s’étendre sur deux jours ; et, elle devra permettre le renouvellement du bureau de cette association. Mais, les participants à cette rencontre comptent aussi aborder la question du « dégel des comptes » des communes. Ils ont d’ailleurs prévu d’adresser un mémorandum dans ce sens au président de la Transition, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Selon Me Seydouba Kissing Camara, le maire de la commune urbaine de Boffa, la présente assemblée générale a été motivée par « les dysfonctionnements » enregistrés au sein de l’association des communes. Des dysfonctionnements qui sont dus à plusieurs facteurs dont la dissolution de certains Conseils Communaux par le président de la République.

Me Seydouba Kissing Camara, maire de Boffa

« Nous avons convoqué une assemblée générale extraordinaire suite au dysfonctionnement de notre association. Parce que le président de l’association (Dr Mamadou Dramé) est décédé, la première vice-présidente (Aminata Touré) est décédée. Il y a un autre qui était à Tougué aussi qui est décédé, il y a des conseils communaux qui ont été dissous, il y a aussi un dysfonctionnement par rapport à la trésorerie. Nous avons deux trésoreries qui sont respectivement à N’zérékoré et à Kankan qui sont inopérants. Et, nous avons des choses à régler ici, à Conakry… C’est la raison pour laquelle nous avons dit de convoquer cette réunion aujourd’hui pour qu’ensemble on redémarre avec des nouvelles personnes qui viennent s’ajouter à l’ancienne équipe pour travailler pour le rayonnement de notre association qui est un outil de développement local », a expliqué Me Seydouba Kissing Camara.

Au cours de cette rencontre, ces élus locaux vont aussi se pencher sur la question du dégel des comptes de leurs communes par les autorités de la Transition.

« La question du dégel fait partie de notre mémorandum que nous allons soumettre au président de la Transition. Le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation avait dit qu’il allait procéder au dégel des comptes de façon progressive ; et, il est dans la bonne dynamique de dégeler les comptes », a rassuré Me Seydouba Kissing Camara.

Lors de cette première journée de travail, ces élus locaux ont reçu le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation. Et, lors de cette courte visite, Mory Condé a émis le souhait de voir « une rationalisation des ressources publiques » avec une gestion de l’ANAFIC.

« C’est l’ANAFIC désormais qui aura le rôle de mobilisation et de gestion des ressources du fond national du développement local (FNDL) qui aura également le rôle de mobilisation et de gestion des ressources de FODECOM (fond de développement des communes de Conakry), mais également le rôle de mobilisation et de gestion des ressources du Fodel (fond de développement économique et local) », a dit Mory Condé.

De son côté, le directeur général adjoint de l’ANAFIC (agence nationale de financement des collectivités), Mohamed Siké Camara, s’est réjoui de la mise en place de ce nouveau bureau qui va permettre de défendre les intérêts des communes de Guinée.

Mohamed Siké Camara, directeur général adjoint de l’ANAFIC

« Aujourd’hui nous assistons à l’assemblée générale extraordinaire des communes de Guinée qui œuvre dans le sens de la défense des intérêts de collectivités locales. Donc, jusque-là l’agence avait du mal à fonctionner ; mais, aujourd’hui, avec les nouvelles autorités, nous avons prévu cette assemblée générale pour mettre en place un nouveau bureau dans le cadre de toujours accompagner les collectivités locales dans la mise en œuvre de leur propre intérêt. Et, l’ANAFIC finance les collectivités locales, l’ANCG (Association nationale des communes de Guinée) est constituée des collectivités locales. Nous allons dans le cadre du financement leurs activités ponctionner un certain pourcentage pour mettre à la disposition de l’ANCG qui va continuer à défendre institutionnellement, organisationnellement et structurellement l’ANCG dans le cadre de l’accompagnement des communes de Guinée », a indiqué Mohamed Siké Camara.

A noter que cette assemblée générale extraordinaire de l’Association nationale des communes de Guinée va prendre fin demain, vendredi.

Amadou Lama Diallo pour Guineematin.com

Tel : 669681561

L’article Administration du Territoire : les maires de 330 communes réunis à Conakry pour renouveler le bureau de leur association est apparu en premier sur Guineematin.com.

Lire l'article en entier