Accra : la CEDEAO encourage Conakry et Bissau à œuvrer pour l’ouverture de la frontière

il y a 7 mois 134
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Les chefs d’Etats de la sous région étaient réunis ce weekend à Accra au Ghana pour la 59e session ordinaire de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement.

En marge de ce sommet, un accord de coopération militaire et technique a été signé entre les autorités guinéennes et sénégalaises, accord qui permettra l’ouverture très prochaine de la frontière entre les deux pays, fermée depuis plus d’un an.

La conférence des chefs d’Etat s’est réjoui de l’ouverture de la frontière entre la Guinée et la Sierra Leone avant de se féliciter de la signature de cet accord guinéo-sénégalais : « la Conférence félicite la République de Guinée et la République de Sierra Leone pour la réouverture de leur frontière. Elle se félicite en outre de l’esprit de solidarité et d’ouverture qui a conduit, lors du Sommet, à la signature de l’Accord de Coopération Militaire et Technique entre les Républiques du Sénégal et de Guinée, posant ainsi les bases de la réouverture imminente de leurs frontières.»

Dans la même logique, les dirigeants de la CEDEAO ont, dans le communiqué final, encouragé Conakry et Bissau à œuvrer ensemble pour la réouverture de la frontière entre les deux Etats voisins.

« Elle encourage les Républiques de Guinée et de Guinée Bissau à œuvrer ensemble pour parvenir à la réouverture de leur frontière. La CEDEAO se tient aux côtés des pays concernés pour les accompagner dans leurs efforts » conclue le communiqué de la CEDEAO.

Rappelons qu’au cours de ce sommet, le président Umaro Sissoko Emballo de la Guinée Bissau a indiqué à ses homologues son mécontentement face à cette attitude du président Alpha Condé, « je regarde ici mais personne ne comprend. Parce qu’il n’y a pas de guerre entre le Sénégal et la République de la Guinée. L’esprit d’amitié de la CEDEAO, nous devons dire la vérité au président Alpha. Il n’avait pas le droit de fermer les frontières avec le Sénégal, la Guinée-Bissau et la Sierra Leone. Moi, je n’enverrai jamais des ministres pour signer ces types d’accord. »

L’article Accra : la CEDEAO encourage Conakry et Bissau à œuvrer pour l’ouverture de la frontière est apparu en premier sur Guinée - Actualités - Guinee360 - Actualité En Guinée.

Lire l'article en entier